aux produits au support à la presse

Afin de vous faire bénéficier de la meilleure expérience possible, ce site Web utilise des cookies de profilage tiers. Cliquez icipour en savoir plus sur ces cookies et apprendre comment modifier vos paramètres. En fermant cette fenêtre ou en continuant votre navigation sur ce site Web, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Comment brûler plus de gomme avec vos simulations de course

Même si le franchissement de la ligne d'arrivée dans un vrombissement de moteur est déjà en soi un sentiment exaltant, nous avons de quoi vous donner encore plus de frissons.

La culture pop nous répète inlassablement qu'une voiture peut faire bien davantage que nous mener d'un point A à un point B. Elle est souvent un symbole de liberté, une fidèle monture à quatre roues qui nous permet de voyager vers l'inconnu, si possible à grande vitesse. Mais cette image prend un coup dans l’aile quand on se retrouve coincé dans les embouteillages sur le chemin du travail. C'est là qu'interviennent les jeux vidéo. Grâce à eux, les fous du volant peuvent vivre tranquillement leurs fantasmes automobiles depuis leur canapé, sans se soucier des limites de vitesse, des travaux de voirie ni des bouchons.

Le crissement des pneus, les dérapages contrôlés, les virages en tête d'épingle parfaitement négociés… nous pouvons vivre tout cela sans quitter notre salon. Chaque année, les jeux de course sont plus performants, plus rapides et plus impressionants. De l'extraordinaire réalisme de Project CARS 2 à l'exhaustivité de F1-2017, vous n'avez plus qu'à vous détendre et mettre le pied au plancher. Aujourd'hui, toutefois, nous faisons monter la tension d'un cran avec l'incroyable écran Predator Z35, dont la résolution 4K apporte un tel réalisme au circuit que l'on peut quasiment toucher du doigt le drapeau à damiers.

Assis devant votre matériel de course, alors que vous accélérez, seul un écran capable de faire ressortir les moindres détails du circuit vous permettra de négocier au mieux tous les virages. Imaginons que vous abordiez la dernière chicane à Monaco, dans F1-2017 : c'est l'instant fatidique, qui fera la différence entre le podium et la relégation au paddock pendant que les autres célèbrent la victoire. Vous devez avoir toute confiance en vos capacités, distinguer chaque contour du virage afin de l'aborder avec une trajectoire parfaite. Et par-dessus tout voir la ligne d'arrivée surgir devant vos yeux.

L'écran incurvé de 35" UltraWide QHD3 ne vous décevra pas. Il supporte des résolutions de 3440 x 1440, avec une fréquence de rafraîchissement de 200 Hz et un format 21:9 cinémascope. Le Predator Z35 vous convaincrait presque de ne plus cligner les yeux pour éviter de manquer une seconde d'action. Si l'on ajoute à cela les technologies ULMB (Ultra Low Motion Blur) et G-Sync de Nvidia, la vue promet d'être aussi agréable que la conduite.

Certains adeptes des simulations de course ne jurent que par les personnalisations. Dans GT Sport, par exemple, c'est du pur plaisir que de mordre l'asphalte à bord d'une Corvette Stingray ! Mais il est plus gratifiant encore de personnaliser sa voiture en fonction de son style de conduite. Vous êtes plutôt route, drift, tout-terrain ? Avez-vous besoin de suspensions plus souples ou fermes, devrez-vous bricoler la répartition de freinage pour assurer votre victoire ? Car au bout du compte tout se résume au niveau de contrôle. Vous devez être en harmonie avec votre véhicule. Ce n'est qu'une fois cette harmonie atteinte que vous serez prêt à concourir.

Mais la joie de la personnalisation ne s'arrête pas à votre voiture, surtout quand on parle de l'écran Z35. La technologie Predator GameView vous offre toute liberté pour adapter l'écran à vos besoins. Vous pouvez ajuster les niveaux de dark boost, régler précisément les couleurs et paramétrer des aim points pour une précision hors norme. Mais la variété, c'est ce qui met du piment dans la vie, aussi avez-vous la possibilité d'enregistrer vos paramètres personnalisés dans trois profils et de basculer de l'un à l'autre à votre convenance.

Imaginez-vous maintenant dans le mode carrière de Project CARS 2. Vous avez prouvé que vous n'étiez pas un novice : vous en avez bavé, vous avez enchaîné les tours de circuit dans les catégories inférieures, et maintenant votre heure est venue. Vous avez gravi les échelons. Vous êtes prêt à jouer dans la cour des grands et une chance se présente à vous : GT3 Pirelli World.

Vous êtes devant votre ordinateur, vous faites vrombir le moteur en attendant le signal du départ, et tout va se jouer à cet instant. Vous devez tout entendre : le crescendo du moteur, le crissement des pneus sur l'asphalte, le rugissement de la foule, sans devoir vous préoccuper de contrôler le volume. Les enceintes DTS Sound & TrueHarmony 32 x 9 W du Z35 reproduisent l'ambiance sonore à la perfection, lui donnant quasiment vie. Aucune distorsion, aucune perte de clarté, rien que le bruit de la gomme sur la route et de vos adversaires, clair comme de l'eau de roche.

Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Pourquoi ne pas associer trois Z35 afin de profiter pleinement du spectacle ? Immergez-vous totalement dans la course en alignant cote à cote trois écrans Predator Z35. Croyez-en notre expérience, après quelques tours de piste plus vrai que nature, vous allez vérifier si vous n'avez pas des insectes entre les dents.

Bon, niveau graphisme, on a ce qu’il faut. Le circuit se déroule devant vous, tandis que les effets météorologiques époustouflants de Project CARS 2 parsèment d'embûches votre progression. La pluie ricoche sur la route, sèche sur l'asphalte brûlant, alors que les bolides éclaboussent tout sur leur passage. Ou imaginons un climat plus froid : la neige tombe, et il est vital de contrôler à la perfection les performances de votre voiture si vous voulez arriver intact. Chaque instant d'inattention, le moindre écart, la moindre saccade, pourrait vous faire perdre le contrôle et vous coûter un temps précieux. Heureusement, les performances ne sont pas un problème avec le Predator G6.

Équipé d'un processeur Intel Core i7 7700K overclockable, d'une carte vidéo Nvidia GeForce GTX 1080Ti et de 64 Go de RAM, votre ordinateur en aura autant sous le capot que le bolide dont vous prenez le volant. D'excellentes capacités graphiques sont en effet vitales quand on s'embarque par exemple dans Forza Horizon 3 et que l'on explore l’outback australien en contemplant les paysages majestueux qui défilent au loin.

Avec la sortie imminente de Forza Horizon 4, le moment est parfaitement choisi pour replonger dans ce jeu de course des grands espaces. Pour en profiter pleinement, rien de mieux que d’entendre le vent siffler à vos oreilles tandis que vous foncez au volant de votre Subaru WRX STi, ce dont se chargera volontiers la carte SoundBlaster X-Fi MB5 du G6, vous immergeant dans un environnement audio éclatant de netteté. Vous pourrez presque sentir les animaux s'enfuir devant le vrombissement assourdissant de votre moteur.

Bien sûr, à conduire aux antipodes, on risque le coup de chaud. Par chance, le Predator G6 est équipé du système de refroidissement IceTunnel, avec plusieurs arrivées d'air à l'avant et sur la gauche du châssis, pour que votre ordinateur garde la tête froide même si vous enflammez le bitume.

Et pour ceux qui aspirent à se mesurer à des adversaires en ligne, la technologie Killer DoubleShot Pro du Predator G6 vous permet de partager votre débit internet entre la connexion câblée et sans fil, afin que vous puissiez la répartir comme bon vous semble. Donc, si vous vous attelez à Project CARS 2 et que vous êtes prêt à concourir en ligne, la seule chose qui traînera, ce seront vos adversaires dans votre rétroviseur.

Cette année s'annonce prometteuse pour les fans de courses automobiles. Forza Horizon 4 arrive à grands pas, F1 2018 ne devrait pas tarder non plus, et The Crew 2 fera bientôt ses débuts. Avec toutes ces grosses cylindrées qui se profilent à l'horizon, le moment est parfait pour choisir une plate-forme qui vous emmènera sur les chapeaux de roue.

Découvrez toute la nouvelle gamme Predator.